100 % Pro

Le bio-broyage : les avantages qu’il permet et les méthodes

Les déchets issus de la taille et du nettoyage du jardin (branches, feuilles et mauvaises herbes, ainsi que l’herbe coupée) peuvent être jetés dans des bacs spéciaux ou utilisés pour le broyage biologique et le compostage : les restes végétaux sont ainsi broyés et utilisés pour fertiliser le sol. Ce procédé vous permet de maintenir un haut niveau d’éco-durabilité et un faible impact environnemental dans votre jardin, en évitant l’utilisation d’engrais chimiques. Souvent, nous nous limitons au simple déchiquetage, car il est plus pratique en termes d’espace et de gestion. En fait, le compostage est très difficile à réaliser dans de petites ou moyennes surfaces comme un jardin ou une terrasse. L’opération de broyage s’effectue à l’aide d’outils appropriés, dont les plus courants sont les branches de broyage.

 

Les broyeurs : leur fonction et leur fonctionnement

Les branches de broyage sont extrêmement silencieuses : les avancées technologiques ont en effet permis d’améliorer les performances des appareils et de diminuer le niveau de bruit, tant électrique qu’à l’essence. Par exemple, certains broyeurs électriques n’émettent que 84 décibels. Les broyeurs sont extrêmement pratiques : leur fonction est de résoudre les problèmes d’élimination des déchets organiques du jardin. En effet, en déchiquetant les branches taillées et autres déchets tels que les fleurs coupées, les rameaux et les feuilles d’arbustes, de buissons ou de haies, on obtient une matière biologique qui se décompose facilement et peut être utilisée pour le paillage. Une fois qu’ils ont été déchiquetés et mélangés, il suffit de les aérer (pour qu’ils reçoivent suffisamment d’oxygène) et de les répandre sur le sol dans le jardin. Cet humus fertile se mélange facilement et complète le sol avec des nutriments et des bioéléments. Pour broyer les végétaux, vous avez besoin d’un équipement de jardinage spécifique.

Caractéristiques techniques des broyeurs

Les broyeurs sont des outils très utiles pour la gestion écologique de votre jardin. Les différents modèles disponibles sur le marché n’ont pas un coût très élevé et sont proposés dans de nombreuses versions. La plupart d’entre eux sont simples et très légers, caractérisés par un haut niveau de sécurité. La seule contre-indication à l’utilisation est que même les plus petites branches de broyage sont un peu « encombrantes » : il faut donc un certain espace pour l’utiliser et le ranger dans la remise des outils. La qualité de l’engrais obtenu à l’aide des broyeurs et le niveau d’intervention sont d’autant plus élevés que les résidus végétaux contenant de l’azote et du carbone sont combinés. Les broyeurs utilisent différentes techniques de broyage (du cylindre à couteaux aux rouleaux avec couteaux) et différents niveaux de puissance. De cette façon, différentes opérations peuvent être mises en pratique, du défibrage (où le bois tendre ou les feuilles sont effilochés), au déchiquetage (pour les morceaux de bois ou d’écorce), en passant par le broyage proprement dit, qui peut être plus ou moins fin.

Broyeur de branches : Caractéristiques communes aux broyeurs de branches

Broyeur compact Certains broyeurs ne peuvent broyer que de fines branches d’arbustes et de haies, des feuilles et de l’herbe, tandis que d’autres peuvent également broyer des branches d’un diamètre de 45 mm. Certains appareils sont également multifonctionnels, car ils peuvent à la fois décomposer et émietter la matière organique insérée. Il convient toutefois de veiller à ce que le mélange obtenu soit haché assez finement. Habituellement, le chargement de la matière dans le broyeur de branches se fait automatiquement, à travers un entonnoir oblique ou droit. Presque tous les broyeurs sont équipés d’un système permettant d’inverser le sens de rotation : vous pouvez ainsi facilement éliminer les résidus organiques qui se coincent. Ils sont également équipés de roues et de poignées qui permettent de les déplacer sans effort sur n’importe quel type de terrain. De plus, les systèmes de sécurité consistent en des systèmes qui bloquent le moteur et empêchent le matériau de s’échapper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *